À propos

Hi!

Et si je vous disais qu’une théorie n’est qu’une théorie. Que poussée à l’étude elle peut vaciller au profit d’une autre. Si je vous disais que mettre le paquet sur la pratique m’a fait repensé, changé et finalement reformulé la théorie que l’on nous propose en anglais. Sans savoir que j’allais la valider avec de nombreux autres domaines des sciences et de la connaissance générale. Un appui sans faille dans ce que j’entreprends, à savoir, promouvoir mon approche jamais rencontrée jusque là.

2 exemples contradictoires tirés du livre de grammaire pour formuler mon prinicpe, je passe sur les nombreuses pages de prononciation que l’on nous propose bien souvent en début de livre pour nous faire entendre sans doute que la perfection semble être dès le départ et non le résultat possible de l’expérience…

2 contradictions, graines de confusion menant au résultat qu’est votre propre sentiment vis à vis du niveau en anglais des Français en général.

« On utilise le présent simple pour dire les sentiments », par exemple, « I like… » . Réalité pratique? Le slogan de McDonald’s, « I’m loving it. » Ceci est un présent continu et « love » un verbe de sentiment. Première contradiction.

« On utilise le présent continu pour les actions « en train » de se réaliser. Réalité pratique? « I’m flying to New York tomorrow. » Je ne suis pas en train de le faire. Contradiction numéro 2.

Doit-on suivre aveuglément ce que l’on nous dit? Ou pourquoi pas écouter un autre discours et finalement soi-même…

It’s up to you.

Sylvain

2021 – Sylvain Bouron

Tous droits réservés